Comptes de Jean de Croso

Publié le par Société d'Emulation de l'Ain

Traduction des Comptes de Jean de Croso

19 juillet 1345 - 3 février 1346

2e partie
Arch. dép. Côte-d'Or, B 7442

Par Paul Cattin, ancien directeur des Archives Départementales de l’Ain, membre de la S.E.A

Oeuvres en bois du château

 

 

Pour 3 échiffes ou échaffauds faits dans le château, l'un sur la grande porte et les deux autres  sur deux angles du château du côté du Dauphiné, dont 2 ont 3 toises et demi de long et 1 toise et demi de large, et il y a dans chacun 2 colonnes de sapin dans les murs et le reste de ces chaffaux ou échiffes repose sur les murs. Pour une cuisine et une petite salle pour faire des cordes et une étable en dessous, faites entre le grand chaffal et les murs, des deux côtés du chaffal, avec le bois ci-dessous et les pieux de la palissade ci-dessus. Et elles font chacune 5 toises de long et 2 toises de large. Et pour faire et doubler les portes du château. Pour la location des 65 journées des chars qui ont amené plusieurs pieces de bois (aménées des montagnes de Saint-Sulpice par l'eau de l'Albarine depuis le pont de Tenay jusque sous Saint-Germain) de Saint-Germain à Rémens, pièces avec lesquelles on fit les 3 chaffaux et une certaine quantité de la palissade susdite, et il ne peut dire le nombre de ces pièces ni leurs dimensions car empêché par tant de travaux hâtifs, il ne put pas tout voir, et il donna pour chaque journée de char 18 d. vien., y compris 14 sous vien. donnés à plusieurs personnes de Saint-Germain qui ont retiré ce bois de l'eau de l'Albarine et empêché qu'il ne descende plus bas sur l'eau.
Scieurs
Pour les salaires de Colomb et Peronet Magnin, d'Etienne Magnin et de son compagnon, de Martin d'Hostiaz et de Martin de Malix, scieurs, qui ont scié 3 grosses poutres de sapin de 4 toises et demi de long, apportées de Pont-d'Ain à Rémens, avec lesquelles on fit 33 planches, et qui ont scié aussi tout l'autre bois nécessaire pour les 3 chaffaux, à savoir les colonnes supérieures, les poutres, les chevrons, les marches et les autres choses nécessaires, travaillant à cela, les 4 premiers pendant 48 jours, prenant chacun 1 gros tourn. par jour et les 2 autres pendant 21 jours qui ont fini le 30 septembre, prenant chacun 2 sous vien. par jour.
Charpentiers
Pour les salaires des 157 journées des charpentiers qui ont travaillé aux chaffaux, aux maisons aux portes, à les faire, les emparer,  les couvrir et les adapter, les 88 journées des meilleurs à 2 den. gros tourn. et les autres à 1 den. et l'obole gros tourn. comme il est dit dans les détails : 9 l. 15 s. 6 d. vien. et 37 s. 3 d. obol. gros tourn.
Tuiles
Pour l'achat de 9000 tuiles achetées à Douvres et employées pour couvrir les 3 chaffaux, la cuisine et la salle, déduction faite des tuiles cassées dans le charroi, chaque millier acheté 6 den. gr. tourn., y compris 4 s. 6 d. gros tourn. pour leur transport.
Planches
Pour l'achat de 2 douzaines et demi de grosses planches de sapin de 4 toises de long et de 1 pied et demi de large, achetées à Saint-Germain pour telle somme, y compris le transport du dit lieu à Rémens, pour en faire les portes du château, à 3 sous 4 den. gros tourn. 19 s. 10 d. gros tourn. Pour le charroi de 2000 lattes de Saint-Germain à Rémens, faites et rendues par ceux d'Arandas gratuitement à Saint-Germain et employées pour couvrir les dits chaffaux et maisons 20 s. vien. Pour l'achat d'un quintal et demi de fer acheté de Jacquet Barbier d'Ambronay et employé dans 8 grosses pentures de fer et 8 gros goujons placés dans la porte et la poterne du château et dans les 2 frettisses du guichet de la grande porte et dans les anneaux ou rouleaux placés dans les pentures du bois de la dite porte pour les supporter, le quintal acheté 22 den. gros tourn., y compris 2 sous 6 d. gros tourn. donnés à Jean Guillianin, forgeron, pour faire et travailler tout cela 5 s. 3 d. gr. t.
Serrures
Il a payé pour l'achat de 5 serrures de fer avec les clefs, verroux et grosses chaînes de fer, achetées du nommé Sade de Saint-Rambert, pour telle somme, dont 3 furent posées dans la grande porte et 2 dans la poterne du château 5 florins d'or de bon poids. Il a payé à Jean Brulant, forgeron de Saint-Germain, pour acérer et appointer plusieurs fois les pioches nécessaires aux fossés et aux tranchées de fondations 21 s. vien. Il a payé au forgeron de Saint-Maurice, pour appointer plusieurs et diverses fois les marteaux des tailleurs de pierre qui ont travaillé à la journée 2 s. gros tourn. Il a payé pour avoir fait faire un four à l'intérieur du château pour cuire le pain, y compris 8 sous donnés aux 2 hommes qui ont fait  des tarpies (=?) dans la cuisine la salle et l'étable, pendant 4 jours 20 s. vien.
Dépenses
Il a payé pur les dépenses du même Jean André des Echelles de Saint-Germain, damoiseau, de Pierre Bertin, clerc, de Guibert de Ratenelle, du Barbier de Saint-Germain, de Cartelier, de Guillaume de Croso, demeurant avec lui, et de Pierre de Rossillon et de ceux qui ont dirigé les ouvriers durant le gros du dit ouvrage et de plusieurs autres des gens du Seigneur et du Dauphin qui sont survenus et qui ont traversé ici pendant le dit temps  et d'Antermet guète du dit château et du balistier de Pont-d'Ain qui resta là pendant 7 semaines  pour encorder les balistes et empenner les carreaux, dépenses faites du 20 juillet inclus 1345 au 14 octobre de la même année, à savoir pendant 85 jours, et alors le dit château fut à ce point en état de défense que les dits compagnons, excepté quatre qui restèrent avec lui,  se retirèrent de l'ouvrage. Y compris les dépenses de son roncin et du roncin susdit d'André des Echelles, pendant le dit temps. Y compris aussi plusieurs dépenses qu'il était nécessaires de faire pour les dits ouvrages et il dit, après avoir prêté serment, qu'il a modéré et réduit ces dépenses autant qu'il l'a pu et avec honneur 77 sous 5 deniers gros. Il a payé pour les dépenses de lui  Jean, de 3 clients et d'une guète nommés ci-dessus dans le chapitre du froment, qu'il a tenus avec lui en garnison du dit château, depuis le 4 octobre 1346 inclus, jusqu'au 4 février exclus, jour où finit les présent compte, à savoir pendant 16 semaines, en viandes, fromage, huile, sel, chandelle, bois et autres choses nécessaires, excepté le pain et le vin qui lui ont été alloués précédemment 10 sous 8 deniers gros tourn. Il a payé pour l'achat de 5 barraux de vin  donnés sur l'ordre du seigneur bailli de Saint-Germain à ceux de Saint-Germain, de Saint-Rambert, d'Ambronay, de Pont-d'Ain et de Saint-André qui avec armes et étendards restèrent là au début de l'ouvrage pendant quatre jours et quatre nuits, pour garder le lieu, chaque barral de vin à 8 sous viennois 40 sous viennois. Il a payé à Guigonnet de Saint-Rambert et au nommé Cort-de-Cul, ménétriers, qui ont servi dans la dite oeuvre de jour et de nuit pour veiller avec les ouvriers, de leur art, quand une grande quantité d'ouvriers  se trouva là 2 sous gros t.
Espions
Il a payé au nommé Goyffon, au nommé Chaleys, à Bertet du Valromey, à Perrotin, au nommé Boycons, et au nommé Ripaut d'Ambronay, envoyés plusieurs fois de l'avis du bailli, à Montluel et à Villars, à Lyon , à Crémieu, à La Tour et dans plusieurs autres lieux de la terre du Dauphiné et du seigneur de Villars, pour connaître la situation des gens du Dauphin et du seigneur de Villars, dont on disait qu'il se préparaient et s'apprétaient à attaquer les gens du Seigneur et les ouvriers au dit lieu de Rémens. Et ils allaient le soir par deux de sorte que s'ils voyaient ces gens s'avancer, l'un viendrait l'annoncer et l'autre resterait pour en savoir plus sur leur situation 7 s. gr. t. Il a payé au nommé Marlandon, au nommé Cocon, à Monin, à Jean Auvergnat , à Guionnet à La Longe, à Jacermet Palliet et à plusieurs autres compagnons d'Ambronay et de Saint-Germain, envoyés plusieurs nuits aux ports et passages de la terre du Dauphin et du seigneur de Villars pour écouter et garder les passages lorsque l'on disait qu'ils voulaient attaquer les ouvriers du Seigneur et troubler les travaux du dit lieu 6 sous gros t.
Emissaires
Pour plusieurs envoyés dépêchés au Seigneur  et ses gens à Chambéry pour lui notifier la situation des dits Dauphinois et pour préparer de l'argent pour les dits travaux et pour plusieurs autres envoyés à Saint-Germain, à Saint-Rambert, à Ambérieu, à Varey et à Pont-d'Ain, pour le charroi du bois  et du chaffaud et pour acheter les choses acquises et nécessaires pour les dits ouvriers, et en Bresse et en Valromey pour amener des tailleurs de pierre et des charpentiers, comme on le voit dans les détails 68 sous viennois. Pour du parchemin, du fil et de la colle achetés pour lier deux balistes à tour et dix autres balistes du Seigneur pour la munition du dit château, et les munir de cordes neuves et empenner les carreaux 25 sous viennois. Dans l'achat d'un tour pour les balistes, acheté d'Etienne Rolet de Pont-d'Ain, ferré et muni, placé dans le dit château de Rémens, avec un autre à lui livré par le châtelain de Pont-d'Ain, acheté pour tant 15 deniers gros tournois. Il a payé pour les gages de Pierre Moine, clerc du Seigneur, receveur du présent compte, pour les dix jours qu'il a vaqué à Rémens, pour recevoir le dit compte, pour voir les dits travaux, y compris son voyage d'aller et la location du roncin qu'il a chevauché 3 sous gros tournois.
Somme des dépenses et des payements
495 livres, 1 sol 8 deniers viennois escut, à 18 deniers le gros
45 livres 14 deniers gros tournois et 6 florins de bon poids
Et ainsi en comptant chaque florin de bon poids de sa recette pour 18 sous viennois, parce que c'est ainsi qu'il les employa à ce qu'il dit, ou pour 12 deniers gros tournois, et chaque florin de petit poids pour 11 deniers et obole gros tournois, les déductions faites de part et d'autre, il est dû au même Jean 8 livres 16 sous 1 denier obole gros tournois. Il lui sont alloués dans son prochain compte (voyez ci-dessous à la fin)
Ustensiles du Seigneur
Fers et autres ustensiles qui restent dans le dit château en possession du dit Jean, pour le Seigneur : Premièrement, il reste dans le château en sa possession, et dont il devra rendre compte au Seigneur : Crosses de fer envoyées de Chambéry 200 crosses tant grandes que petites de diverses dimensions
Item 29 crosses de fer "chapelutes"
Item taches (clous) achetés par lui 300 petites tachesItem 6 pelles de fer apportées de Chambéry  et deux achetées 7 pelles de fer dont une fut perdue
Un douzaine de "pioches" et 6 "piaches" apportées de Chambéry  sont trouvées en sa possession 4 pioches et 4 piaches ; les autres sont perdues, à ce qu'il dit
Item 12 grosses pioches des pioches du Seigneur livrées d'Ambronay, par le châtelain d'Ambronay
Item 12 houes pour faire le mortier
Item 3 petits pressons propres à murer
Item 30 pelles de bois
Item 10 gerles et 12 barraux pour porter l'eau
Item 2 tines de chêne achetées comme dessus
Item 1 coffre de sapin acheté avec l'argent du Seigneur pour tenir le pain
Item 3 tonneaux de chêne dont deux sont au Seigneur de Pont-d'Ain, l'autre il l'acheta avec l'argent du Seigneur
Item 6 bayards pour porter les pierres
Item 3 échelles
Item 2 petits chars à deux roues
Item 2 tables et 5 banchets tant grands que petits, en sapin et 1 ratelier dans les étables
Item 19 poutres de 3 toises et demi et 14 poutres d'une toise et demi en sapin
Item 6 ponts de claies et les matériaux des (?) pour monter sur les murs
Item Tous les matériaux pour un echaffaud commencé qui doit être posé sur le mur à l'angle  Item l'attrait des petites pierres pour faire environ 12 toises de mur du dit château à l'intérieur et au dehors du château, y compris les chalmurs faits dans les pancières, et la chaux du Seigneur pour ces 12 toises à faire ou environ, estimées pour tant
Harnais (armement)
Item 2 balistes de bois à tour, 4 balistes de bois à deux pieds, et deux tours pour elles
Item 8 balistes de bois à un pied
Item 12 écus aux armes du Seigneur que lui a livrés le châtelain de Pont-d'Ain, sur les harnais du Seigneur, sauf trois
Item 19 carreaux tant d'un pied que de deux pieds, des carreaux du Seigneur, d'Ambronay.
Le même Jean demande qu'on lui alloue les gages de deux charpentiers qui recueillirent dans la forêt  le bois nécessaire pour les colonnes et les sols du petit chaffal susdit et ils l'équarirent et ils ont déjà fait un pan du dit échaffaud, auxquels ils vaquèrent pendant huit jours prenant chacun 2 deniers gros par jour, à ce qu'il dit, et parce que  le dit chaffal n'est pas terminé cela ne lui est pas alloué. Et il faut savoir que le même Jean doit, comme il l'assure par son serment,  du reste de l'argent qui lui est dû comme dessus,  aux personnes ci-dessous , les quantités d'argent ci-dessous  tant pour les choses achetées d'elles pour les dits travaux, que pour  leur affanage et leurs charrettes et le paiement d' autres bêtes, et aussi à la suite d'un emprunt auprès de certaines d'entre elles pour les les dits travaux comme ci-dessous :
A Saint-Germain
Et d'abord à Dame Béatrice, baillive de Saint-Germain,  pour un emprunt.. 10 fl. de bon poids
Item à Cartelier de Saint-Germain tant pour un emprunt que pour un remboursement à lui fait pour Antoine Andrevon, charreton 16 s., 8 d. gr.
Item à Rampon de Saint-Germain à la suite d'un remboursement pour Nicolas le tailleur de pierre 3 s. 3 deniers gros
Item au nommé Gobo pour la location de sa charrette 2 sous, 2 deniers gros
Item à Michelet et Nicolas tailleurs de pierre pour le reste de la tâche des murs par eux faits à la tâche qui les doivent en partie à certains tailleurs de pierre et manœuvres 35 s gros tournois
Item à Losier, tailleur de pierre et à son fils pour son affanage 2 sous, 2 tournois gros
Item au nommé Bret et à son fils, charpentiers, pour des poutres et des tâches achetées d'eux et pour leur affanage 3 sous, 1 denier gros.
Item à Petron de Saint-Germain pour la location de ses ânes 6 sous viennois
Item à Dom Michel, prêtre, pour le remboursement de Pacalet tavernier à qui cette somme était due  pour ses denrées 36 s. 4 d. v.
Item au nommé Truffet de Saint-Germain pour le vin achété à lui 2 sous gros
Item à Colomb et Pierre Magnin, scieurs, pour leur affanage 16 deniers gros
Item à Jean Perceval et au nommé Garçonnet, charpentiers, pour leur affanage 6 sous, 2 deniers gros
Item à la nommée Chufflete, pour son affanage 4 sous viennois.
A Rémens
Item à Pierre  de Rossillon, à la suite d'un emprunt 20 sous viennois
Item à Guillaume de Croso, pour un emprunt . 4 fl.
Item au nommé Bidal, et à certains de ses compagnons pour leur affanage 16 sous viennois
Item à Pascalet, tavernier pour ses denrées 8 sous viennois
Item à Barbier de Saint-Germain, pour des choses achetées 7 sous viennois
Item à plusieurs et divers hommes et femmes de Rémens pour de petites choses 60 sous viennois (lacune?)
A Ambronay
Item à Jean Guillaume, forgeron, pour son ouvrage 12 sous viennois
Item  à Bon Jeannet d'Ambronay,  pour le remboursement de son avance à  des tailleurs de pierre 12 deniers gros
Item à Yvanon, lombard pour des houes achetées à lui 2 sous gros
Item à Guillaume de Lyon, à la suite d'un échange 6 livres, 7 sous, 6 deniers viennois
Item  à Guionnet de Coutelieu,  pour une (traite ?) faite par lui 10 sous, 5 deniers gros
Item pour Sibille et la nommée Luchi, pour leur affanage et leur charrette 5 sous, 1 d. gros
Item à Jean Bertin, charreton, pour son affanage et sa charrette 5 sous, 1 denier gros
Item à Girard Poncet, pour la même chose 2 sous, 3 deniers gros.
Item au nommé Trafarel, boucher, pour des viandes 2 sous viennois
Item à Favert, pour ses charrettes 4 s., 6 d. gr.
Item à Maître Humbert et à Moine, charpentiers pour son affanage 12 deniers gros
Item à Pierre le maréchal, pour des tâches de fer achetées de lui 8 sous viennois
Item à Jeanin de Thol, à Vincent Pechet et au nommé Trabuchet, perriers 40 sous viennois
Item à Pierre de Cormoz, pour des choses achetées à lui 4 sous gros
Item à Jeanin de Saint-Maurice, pour son travail 15 deniers gros Item à Jeanin? Guichard de Cormoz, pour un remboursement pour le fils de Mermete la tavernière 10 sous viennois Item  au nommé? Charreton, pour son affanage 4 deniers gros
Item à Hugues le boucher de Saint-Rambert pour les choses à lui achetées 3 sous 9 deniers gros
Item à Pierre Moine, pour ses gages 3 sous gros
Item à lui-même, les sommes personnelles qu'il a employées dans les dits travaux .. 31 s., 2 d. gr. t.
Pour ce reste qui lui est dû comme dessus et pour les travaux à faire au château de Rémens, Jean de Croso a reçu par les mains du seigneur Pierre Maréchal? et Guillaume Bon, familiers du Seigneur, le 24 mars 1346, les  sommes qui ont été prises dans la cave du Seigneur, à Chambéry, sous la chapelle et des quelles il devra rendre compte dans son prochain compte
86 doublons d'or et 82 réaux d'or. Il en répond dans son prochain compte
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article