les troupes Autrichiennes de Bubna en 1814

Publié le par Société d'Emulation de l'Ain

L'ARMEE DU COMTE BUBNA DANS L'AIN EN 1814

par Jérôme Croyet, docteur en Histoire

bibliothécaire de la S.E.A.

Si les grosses opérations militaires de la campagne de 1814 ont lieu dans le nord de la France, des opérations ont lieu aussi dans l’Est, le Sud et le Sud Ouest du pays. L’armée coalisée du Nord, commandée par Blucher, passe par la Belgique pour envahir la France. L’armée coalisée de Bohême, commandée par Schwartzenberg, viole la neutralité de la Suisse pour envahir la France par le Jura, le 21 décembre 1813, avec 6 colonnes d’attaques, dont une (de 12 000 hommes) est commandée par Bubna. Ces deux armées, qui totalisent 360 000 hommes, ont comme point de ralliement le plateau de Langres.

 

La colonne de Bubna, qui passe par Bâle, Fribourg, Lausanne et Genève, franchie la frontière française à Gex, le 29 décembre 1813. Le lendemain, les 1 500 soldats français de garnison évacuent la ville. Dès leur arrivée, les Autrichiens, comme les Français au temps des victorieuses campagnes, demandent des vivres mais refusent de loger en ville. Toutefois, la citée est mise en état de siège : des vedettes sont disposées et des postes de garde mis en place. Le 31 des mouvements de troupes autrichiens ont lieu à Gex.

Organigramme de la division de Bubna

  • 1er Division : Comte Bubna
  • Total : 5 bataillons, 30 escadrons, 24 canons pour 12 000 hommes

    C'est cette troupe qui va connaître la "petite guerre" dans le Bugey et la Résistance aux Balmettes, mais c'est aussi elle qui ravage la Dombes et impose de terribles réquisitions : http://societe-d-emulation-de-l-ain.over-blog.com/photo-281162-requisition-hussards-autrichiens-1814_jpg.html

  • Commenter cet article