un régiment de l'armée de Lyon en 1814

Publié le par Société d'Emulation de l'Ain

LE 9e HUSSARDS BIS

Par Jérôme Croyet

Docteur en histoire, archiviste adjoint aux A.D. Ain

bibliothécaire de la SEA

 

                Les 3 escadrons du 9e hussards laissés en Espagne, 2e, 3e et 4e, forment le 9e régiment de hussards bis, de janvier 1812 à février 1813, date où il prend le 12e numéro de l’arme des hussards. Sa tenue ne diffère pas de celle de son régiment d’origine, les ressources matérielles de l’Espagne et la campagne ne permettant pas un tel effort. Cette formation n’est pas un essai ; en décembre 1807, deux régiments de hussards provisoire sont créés en vue de la campagne d’Espagne. Le 1er, fort de 10 officiers et 358 hommes, est formé à partir des dépôts des 2e, 3e, 4e et 5e hussards. Le seconds, avec ses 1 officiers et 371 est tiré des dépôts des 7e, 8e et 9e hussards.

Il est passé en revue, le 24 décembre 1811, à Segorbe par Suchet. Le régiment est partagé entre l’Aragon et Valence. Lors de cette campagne d’Espagne dans les environs de Saragosse, le 9e bis fait route avec le 18e et le 22e dragons. En janvier 1813, le régiment cantonné à Saragosse ne compte que 175 hommes par escadron. Toutefois, les officiers s’activent et le major Marc, peut aligner un 4e et un 5e escadrons, montant le régiment à 622 hommes, habillés de neuf, qui prennent la route avec le numéro 12. Le 1er escadron retraite par la Catalogne tandis que le 2e et 3e escadron rallient Soult à Jaca puis Oloron. Regroupé en Catalogne en octobre 1813, le régiment fait parti de la colonne de Legrand, expédiée sur Lyon, en janvier 1814.

Commenter cet article